10 novembre 2014

NON à l'initiative sur l'or

Pour rappel, l’initiative comporte trois points :
  1. stocker les réserves d’or en Suisse
  2. interdire les ventes d’or
  3. la part de l’or aux actifs de la Banque nationale doit représenter au moins 20%
Pour ce qui est du premier point, 20% de l’or se situe en Grande-Bretagne et 10% au Canada, cela permet de vendre ou d’acheter de l’or plus rapidement sans avoir besoin de le transporter outre-Atlantique à grand frais ; mais rapatrier notre or est presque sans conséquence financière par rapport aux autres revendications de l'initiative et cela n'a pas grand intérêt, ne nous y attardons donc pas plus.

Le deuxième point est certainement le plus ridicule. La BNS doit amasser d’énormes réserves d’or et elle n’a pas le droit d’en vendre... Mais les réserves sont justement là pour être utilisées en cas de besoin! À quoi cela peut-il bien servir d’avoir des tonnes d’or inutilisables qui prennent la poussière dans un coffre ? Quelqu’un pourrait bien remplacer tout cet or par du chocolat, personne ne verrait la différence. Un point risible que seul des motifs populistes pourraient justifier.

Finalement, le dernier point est aussi préjudiciable à notre économie qu’inutile. Il est préjudiciable car il empêche la BNS de mener à bien ses politiques monétaires (lutte contre l’inflation/la déflation et maintient du taux plancher face à l’euro): la BNS devrait acheter d’énormes quantités d’or pour maintenir le taux plancher. À l'inverse, en cas d'hyperinflation, elle devra diminuer son bilan sans pouvoir vendre d'or, ce qui pourrait faire exploser le pourcentage d'or détenu dans ses coffre. Cela diminuerait grandement sa crédibilité et son efficacité.

De plus, l’or ne rapportant pas d’intérêt, les dividendes versés par la BNS aux cantons seraient diminués. Rappelons d’ailleurs que c’est en raison de la chute du prix de l’or que la BNS n’a pas pu verser de dividende en 2013, avec les résultats que l’on connaît sur les finances valaisannes.
Contrairement à ce que disent les initiants, l’or n’est pas une valeur stable mais n’est qu’un produit boursier comme un autre soumis à la spéculation comme on peut le voir ci-dessous avec cette représentation du cours de l’or depuis les années 70.


Cette mesure est également inutile car aujourd’hui les prix sont stables et notre monnaie est forte, si forte que nous avons instauré un taux plancher face à l’euro pour éviter qu’elle ne s’alourdisse davantage. Quel intérêt de prendre des mesures aussi strictes vis à vis de notre monnaie alors que la BNS remplit parfaitement les objectifs qui lui sont fixés ? D’autant plus que c’est justement l’indépendance de la BNS et sa liberté d’action qui ont permis à notre monnaie d’être stable, pas les quantités d'or qu'elle détient.

Vous l'aurez compris, je vous encourage vivement à refuser cette loi inutile qui fragilise notre monnaie et nous prive de dividendes qui seraient pourtant bien venus en cette période de disette budgétaire en Valais!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.