1 septembre 2014

Merci Jean-Luc Addor !

En vacances et coupé des réseaux sociaux, j’ai découvert à posteriori l’emballement qu’avait soulevé le taquin Jean-Luc Addor. Mais d’abord, connaissez-vous Monsieur Addor ? C’est un peu l’extrême-droite de l’udc, une sorte de Gregory Logean avec un visage adulte, qui défend la peine de mort ou écopop et qui livre une croisade contre l’Islam. J’avais d’ailleurs combattu au Grand Conseil sa motion « tête nue dans les écoles valaisannes ».

Ayant la chance d’être ami avec lui – sur facebook j’entends - je vois régulièrement ses publications et je n’étais pas vraiment surpris qu’il fasse ce qu’il nomme de l’ironie. Il a déjà publié récemment « l’Islam est aussi dangereux dans un homme, que la rage l’est dans un chien » en attribuant cette citation à Churchill, également une citation de Jean Raspail qui dit ne pas considérer les naturalisés comme ses compatriotes avec le commentaire suivant : «Voilà qui devrait nous interpeller, chez nous aussi, avant qu’il ne soit trop tard… » et aussi cette illustration sur la droite (même très fortement sur la droite).

C’est donc un habitué du style, et en faisant ce petit pas de provocation en plus, il pensait certainement que les gens ne réagiraient pas plus que d’habitude, même s’il ne semble pas trop inquiet au sujet des conséquences de son propos. Ce n’est pas le premier à aller trop loin dans la provocation via les réseaux sociaux, j’en avais déjà parlé ici.

Il est évident que ce message est effroyable de cynisme mal placé, pourquoi donc est-ce que je remercie son auteur dans le titre de l’article ? Tout simplement parce qu’il ruine la respectabilité de l’UDC. Alors que de nombreux élus prétendent continuellement n’avoir rien contre les musulmans et ne pas être raciste, lui nous sert la preuve de l’inverse sur un plateau. Difficile de prétendre que l’udc n’a rien contre les musulmans quand un de ses élus ne cesse de s’en prendre à eux et est inondé de soutiens de la part de son électorat.

Car plus que les messages de Monsieur Addor, ce sont les commentaires de ses partisans qui sont intéressants. Il n’y a presque que des messages de soutien et les rares personnes qui osent lâcher une critique sont traitées de gauchistes ou de bisounours. On y trouve également les classiques « Quand finira-t-on par comprendre que ce qu’il a osé dire c’est ce que beaucoup pensent mais n’osent pas avouer ?! ». Grâce à JLA, les électeurs udc sortent du bois et ne prennent même plus la peine de camoufler leur xénophobie. Et, comme pour toutes les maladies, il est plus facile de combattre la peste brune une fois que les symptômes sont apparents. C’est pourquoi, pour nous aider à lutter contre la dédiabolisation de l’udc, je vous remercie Monsieur Jean-Luc Addor.

Si vous appréciez l’humour Addorien, je finirais avec cette compilation des commentaires « les plus ironiques » trouvés sous le fameux « on en redemande » par rapport à la fusillade qui a fait un mort dans un mosquée mais si cela ne vous fait pas rire, c’est plutôt bon signe.


Jonathan Darbellay 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.