31 juillet 2013

Orsières: un petit bout de frite à se partager


1 commentaire:

  1. Alors, en fait d'animation musicale et de bal, on a eu droit à un DJ archinul, qui nous a imposé une musique de débiles tellement forte qu'elle faisait fuir tous les gens dotés d'un minimum de bon sens, et ceci jusqu'à trois heures du matin, heure à laquelle un courageux du quartier du clocher a osé intervenir pour faire cesser cette folie. Au secours ! Plus jamais ça !

    RépondreSupprimer

Vous êtes cordialement invités à laisser un message. Les commentaires peuvent être modérés. Les utilisateurs anonymes sont tolérés, mais la modération des commentaires anonymes répond à des critères plus sévères. Merci de votre courtoisie.